Ce brevet a en fait été déposé en 2006, avant les grandes manœuvres de ces derniers mois pour populariser la 3D aux yeux du grand public. Apple cherchait alors a faire un grand pas en avant pour proposer une telle innovation. Cependant le brevet vient seulement de leur être accordé, peut-être les verra-t-on appliqués sur l’iPhone, l’iPad ou bien encore en partenariat avec des constructeurs en extension d’une prochaine version de l’Apple TV… Qui sait ?

3D stéréoscopique

Le système en question détaille une nouvelle utilisation de 3D stéréoscopique, qui consiste à berner votre cerveau en affichant une image différente à chaque œil. Mais le brevet va plus loin, car d’ordinaire, il faut disposer de lunettes pour pouvoir profiter des effets : soit des lunettes rouges/vertes, soit des lunettes à verre polarisants toujours pour séparer les images déstinées à chaque œil. Apple dans son brevet ne parle absolument pas de lunettes.

Ce concept s’approche étrangement de celui de la prochaine console portable de Nintendo, la DS3D. On peut donc légitimement se poser la question de la légalité soit du brevet, soit de la proposition de Nintendo à ce propos.

Visible depuis n’importe quel angle et possibilité de diffuser différents médias depuis le même écran

L’autre gros attrait de ce brevet porte sur la position de la personne qui regarde l’écran, elle pourrait être placée dans n’importe quel angle pour profiter des effets, ce qu’aucun système ne propose jusque maintenant.

Pour aller un peu plus loin dans son brevet Apple évoque également la possibilité de pouvoir diffuser plusieurs médias différents pour les différents spectateurs depuis le même écran.

Bien que le brevet ait été déposé et validé, n’attendez pas à voir débouler cette technologie dans un futur proche, pour le moment il s’agît davantage de science-fiction que de réel projet.