Que faut-il attendre de ce WWDC bien mystérieux ? Un petit coup d’œil dans notre boule de cristal s’impose.

Le futur de iOS et de Mac OS X

C’est le seul sujet officiel, il est écrit noir sur blanc gris sur le poster du WWDC, mais que cela veut-il dire ? Peu d’infos circulent encore sur iOS 5. Ce changement de version cache pourtant une remise à niveau profonde du système d’exploitation d’Apple, qui devrait porter sur l’interface, avec notamment un multi-tâches plus proche de celui des Macs, ou bien encore l’utilisation plus poussée de la reconnaissance vocale.

iOS va de plus en plus ressembler à Mac OS… et Mac OS à iOS.

La convergence sera au coeur de cette présentation puisque l’on parlera également du futur de OS X : Lion. Apple veut combler l’écart entre ses machines mobiles et ses Macs pour tenter de tirer ses ventes vers le haut et uniformiser l’expérience utilisateur sur les différents produits de la Marque… dont l’Apple TV ?

Oui, probablement, même si ce ne sera pas le cœur du sujet, iOS devra à terme être partie intégrante d’Apple TV qui n’est d’ailleurs plus vraiment considéré comme un hobby si l’on regarde les ventes de ces derniers mois. Cette convergence se fera également en améliorant les capacités de synchronisation de toutes ces machines connectées via… le cloud.

La convergence vers iCloud

Si tous les accords sont signés à temps avec les Majors, ce sera très certainement le gros buzz de l’événement. On sait depuis de nombreuses semaines, qu’Apple fait tout son possible pour y arriver.

  • La marque a investi dans plusieurs énormes Datacenters, destinés à stocker de gigantesques quantités de données et probablement à servir du contenu en streaming et/ou à stocker des fichiers (musique? vidéo?) sur le cloud.
  • Lala.com, le service de streaming racheté par Apple n’a pas encore pu être lancé faute d’accord.
  • MobileMe devait évoluer il y a quelques mois mais la nouvelle version n’a pu être lancée…
  • iCloud.com a été racheté par la marque ces derniers jours.

iCloud serait prévu pour être lancé en Juin et cela grâce à un petit coup de pouce inattendu d’Amazon et de Google… Amazon, a, sans avoir eu l’accord de majors, lancé sa plateforme permettant à le stockage de fichiers audio directement sur le cloud… Google, pris de vitesse, a fait de même et l’a annoncé il y a quelques jours lors du Google I/O 2011.

Effet surprenant, les Majors se sont alors tournées vers Apple pour signer au plus vite des accords et tenter de mettre à mal les solutions d’Amazon et Google. 3 des 4 majors auraient déjà signé avec Apple : Sony, Warner et EMI. Il ne manque qu’Universal mais les discussions seraient bien avancées.

Rappelons qu’iTunes est aujourd’hui le plus gros disquaire mondial et que le lancement d’un tel service serait une vraie révolution, d’autant que d’autres acteurs comme Spotify n’ont pas attendu pour se faire une place sur ce marché.

C’est tout ?

Non ! Steve Jobs sera présent en Guest star. On devrait également nous parler en quelques mots des 500 000 apps approuvées sur l’App Store, des applications Apple Store lancées à l’international à l’occasion des 10 ans du premier magasin, toutefois, il n’y aura probablement pas d’annonces sur le matériel : l’iPad 2 est lancé, l’iPhone 4 blanc vient de sortir…