Universal Electronics a déclaré ce vendredi qu’une plainte était déposée contre Logitech pour utilisation illégale de 17 brevets sur ses télécommandes.

La plainte couvre plusieurs modèles de télécommande dont celle de la Revue (la Google TV de Logitech), les applications de contrôle à distance iOS et Android de la marque et pour finir bon nombre de modèles de la gamme Harmony : les H300, H650, H700, H900, One et H1100.

Ces deux sociétés disposaient pourtant d’accord depuis 2004, accord signé à la suite d’une précédente attaque en justice de Universal Electronics. Ce n’est donc pas la première fois que Logitech se fait attaquer pour utilisation de ces 17 brevets. Le contrat est maintenant arrivé à expiration et aucune des deux parties n’a plié pour renouveller la licence, après que UEI (Universal Electronics) ait modifié quelques clauses de ce dit contrat, laissant donc la justice trancher pour eux.

Logitech n’a pas voulu reculer, continuant à vendre ses produits sans licence, allant jusqu’à déclarer que les brevets de UEI étaient soit expirés, soit inutilisable pour Logitech.

Aucune date de procès n’est encore donnée mais nous suivrons l’affaire de près. Stay Tuned.