Businessweek nous informe d’une étude réalisée par iSuppli qui estime le coût des composants de la nouvelle Apple TV à 64 dollars, ce qui représenterait une marge de 35% par rapport au prix de vente, sans tenir compte bien sûr des dépenses de recherche et développement, du marketing, de la distribution, etc…

Le composant qui coûte le plus cher, dans l’Apple TV : le processeur A4, qui vaudrait, 16,55$, tout juste derrière le module de mémoire Flash de 8Go provenant de chez Toshiba qui revient à 14$.

Cette marge de 35% est assez inhabituelle par rapport aux 50% régulièrement cités sur les autres produits de la gamme iOS. C’est toutefois plus élevé que l’ancienne génération d’Apple TV qui ne ramenait que 20% de marge à son lancement. On peut toutefois voir dans cette stratégie d’Apple un positionnement beaucoup plus agressif dans son positionnement et son tarif. Cela pourrait se traduire de deux façons :

  • Soit Steve Jobs considère vraiment l’Apple TV comme un « hobby », et veut seulement qu’Apple reste présent pour un futur peut-être plus attractif une fois que les acteurs médias seront un peu plus ouverts, le tarif agressif permettrait de défendre cette position en dépit du contenu disponible au départ.
  • Soit la marge relativement faible de ce produit démontre qu’Apple mise très gros sur l’achat de contenu (et d’applications) et opte plutôt sur ce business model pour rendre l’Apple TV profitable.

Dans les deux cas, ce n’est qu’une question de temps, Apple sortant bien évidemment son produit pour gagner de l’argent.